Catégories
Méthodologie

Présentation d’une bibliographie

Tout étudiant en Histoire est amené à présenter une bibliographie en rapport avec les recherches effectuées. Les références bibliographiques répondent à des conventions précises qu’il convient d’appliquer avec soin. Appliquez en priorité les normes données par vos enseignants.

I) Ouvrages individuels

Nous présentons ci-dessous tous les cas de figures, dont certains sont facultatifs, à indiquer dans l’ordre.

Auteur(s) : nom en majuscule ou petite majuscule suivi du prénom entre parenthèses ou prénom suivi du nom ;

Titre de l’ouvrage : titre complet en italique ou souligné ;

Nombre de volumes et tomaison : en abrégé vol. ;

Lieu d’édition : nom de la ville ou des villes ;

Éditeur et collection : raison sociale de l’éditeur et titre complet de la collection entre guillemets (facultatif)

Date de parution : on indique aussi le nombre d’édition, une réimpression, etc.

A) Exemples simples

— VINCENT (Catherine), Introduction à l’histoire de l’Occident médiéval, Paris, Livre de Poche, 1995 ;

— VINCENT (C.), Introduction à l’histoire de l’Occident médiéval, Paris, Livre de Poche, 1995 ;

— Catherine VINCENT, Introduction à l’histoire de l’Occident médiéval, Paris, 1995.

B) Exemples avec plusieurs volumes

— GAUVARD (Claude), « De Grace especial ». Crime, Etat et société en France à la fin du Moyen Age, 2 vol., Paris, Publications de la Sorbonne, 1991 ;

* Dans une note, indiquez le volume auquel votre citation renvoie.

36. GAUVARD (Claude), ibid., t. 1, p. 235 ;

** Si chaque volume porte un sous-titre spécifique, et que vous faites référence à l’un ou l’autre, indiquez le numéro et le titre du volume.

— DUVERNOY (Jean), Le Catharisme, t. 1, La Religion des Cathares, Toulouse, Privat, 1989 ;

— BIRABEN (Jean-Noël), Les hommes et la peste en France et dans les pays européens et méditerranéens,

t. 1, La peste dans l’histoire, Paris-La Haye, Mouton, 1975.

*** Si la date de parution d’un volume est différente, mentionnez la.

C) Exemples avec nouvelle édition ou reprint

— TOUATI (François-Olivier), Vocabulaire historique du Moyen Age (Occident, Byzanse, Islam), Paris, La boutique de l’Histoire Éditions, 3e éd. 2000.

* Si le lieu de parution d’une nouvelle édition ou d’une réimpression est différent du lieu d’origine, il faut le signaler.

II) Ouvrages collectifs (Collections, Actes de colloques, Mélanges)

A) Les collections

Les mêmes normes s’appliquent pour mentionner une collection. Il faut simplement spécifier le nom du ou des auteurs chargés de la direction.

— DUBY (Georges) et ARIÈS (Philippe) (sous la direction de), Histoire de la vie privée, t. 2, De l’Europe féodale à la Renaissance, Paris, 1985 ;

* Vous pouvez aussi indiquer le titre de la collection suivie du nom des auteurs. Dans ce cas, il est d’usage d’écrire le nom en minuscule précédé du prénom.

— Histoire de la France religieuse, sous la direction de Jacques Le Goff et René Rémond, 2 vol., Paris, 1988

** Si un volume d’une collection est dû à un auteur en particulier, il faut mentionner son nom

— FAVIER (Jean) (sous la direction de), Archives de l’Occident, Paris, 1992, GUYOTJEANNIN (Olivier), t. 1, Le Moyen Age (Ve-XVe siècle).

B) Les Actes de colloques

Le titre d’Actes de colloques comprend 4 éléments à indiquer en italique : l’intitulé du colloque proprement dit, la référence au colloque, le lieu et la date du colloque entre parenthèses.

— Le temps et la durée dans la littérature au Moyen Age et à la Renaissance. Actes du colloque du Centre de recherche sur la littérature du Moyen Age et de la Renaissance (Reims, 1984), sous la direction de Y. Bellenger, Paris, 1986 ;

C) Les Mélanges

— HENRY (P.), TRIBOLET (M. de) (sous la direction de), In dubiis libertates. Mélanges offerts au professeur Rémy Scheurer, Haute-rive, 1999.

III) Articles et contributions

Parmi les articles, il faut distinguer les articles parus dans une revue ou un périodique de ceux extraits d’un ouvrage collectif

A) Articles de revues ou de périodiques

Auteur : nom suivi du prénom entre parenthèses ou prénom suivi du nom ;

Titre de l’article : titre complet entre « guillemets » ;

Titre de la revue : titre complet ou abrégé en italique ou souligné

Numéro de la revue : tome, série, etc.

Année : entre (parenthèses) ;

Pages : pages de l’article.

— SCHMITT (Jean-Claude), « Recueils franciscains d’exempla et perfectionnement des techniques intellectuelles aux XIIIe et XIVe siècles », Bibliothèque de l’École des Chartes, 135 (1977), p. 5-21 ;

— COVILLE (Alfred), « Le Véritable Texte de la « Justification du duc de Bourgogne » par Jean Petit », BÉC, 72 (1911), p. 57-91.

* Quelques abréviations

BÉC : Bibliothèque de l’École des chartes

CCM : Cahiers de civilisation médiévale

CRAIBL : Comptes rendus des séances de l’Académie des Inscriptions et Belles Lettres

JS : Journal des Savants

MÂ : Le Moyen Âge

RH : Revue historique

RHE : Revue d’histoire ecclésiastique

RHÉF : Revue d’histoire de l’Église de France

RQH : Revue des questions historiques

B) Contributions aux actes de colloques, ouvrages collectifs, mélanges, etc.

Le titre de l’ouvrage (collectif, actes de colloques, mélanges, etc.) est annoncé par la locution latine « in » ou par « dans ».

— ZINK (Michel), « La prédication en langue vulgaire », dans Le Moyen Age et la Bible, sous la direction de Pierre Riché et G. Lobrichon, t. 2, Paris, 1984, p. 489-517 ;

— GOROCHOV (Nathalie), « Les sermons universitaires de la fête de saint Louis aux XIVe et XVe siècle », dans Saint-Denis et la royauté. Etudes offertes à Bernard Guenée, sous la direction de Françoise Autrand, Claude Gauvard, Jean-Marie Moeglin, Paris, Publications de la Sorbonne, 1999, p. 51-64 ;

— KRYNEN (Jacques), « Un exemple de critique médiévale des juristes professionnels : Philippe de Mézière et les gens du Parlement de Paris », dans Mélanges en hommage à Jean Imbert, Paris, 1989, p. 333-344.

* Au choix, vous pouvez mentionner le(s) auteur(s) avant ou après le titre en respectant les normes typographiques données ci-dessus.

IV) Les éditions de sources

Une référence à un recueil de textes édités répond aux mêmes critères que cités précédemment

— RÉGNIER-BOLHER (Danielle) (sous la direction de), Croisades et pèlerinages. Récits, chroniques et voyages en terre sainte XIIe-XVIe siècle, Paris, Robert Laffont, coll. « Bouquins », 1997

* Si vous citez l’édition d’une source d’un auteur particulier, deux choix s’offrent à vous.

Le premier est de citer le véritable auteur de l’oeuvre, le titre donné par l’éditeur, le nom de l’éditeur, etc. Dans ce cas, il est d’usage de donner l’identité de l’auteur intégralement.

— Jean GERSON, Oeuvres complètes, éd. P. Glorieux, 10 vol., Paris-Tournai-Rome-New-York, 1960-1971 ;

— Clément de FAUQUEMBERGUE, Journal de Clément de Fauquembergue, greffier du Parlement de Paris, 1417-1435, éd. A. Tuetey, 3 vol., Paris, 1903-1915.

Le second choix est de mentionner le nom de l’éditeur, le titre donné à l’oeuvre, etc ou le titre de l’oeuvre suivi du nom de l’éditeur, etc.

— TUETEY (A.) (éd.), Journal de Clément de Fauquembergue, greffier du Parlement de Paris, 1417-1435,

3 vol., Paris, 1903-1915 ;

— Journal de Clément de Fauquembergue, greffier du Parlement de Paris, 1417-1435, éd. A. Tuetey, 3 vol., Paris, 1903-1915.

Méthodologie de Laurent TOURNIER

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *